Noël et ses conseils diététiques

Mis à jour : 11 déc. 2019


Soyez imaginatifs, proposer un réveillon sain tout en conservant la convivialité et la gastronomie de ce repas de fête.

Diététique ne signifie pas simplicité et restriction.


Pour l’apéritif :

Pour bien débuter, proposez à vos convives une coupe de champagne ou une coupe de crémant plutôt que tout autre alcool ( moins alcoolisée et plus digeste que les alcools forts, cocktails ou les associations alcool-sucre...).


Accompagnez cet apéritif de quelques légumes crus ( concombres, tomates cerises, carottes ...)à tremper dans une sauce yaourt maison et quelques snacks légers comme des minis toasts ou des verrines ( exemple : une base de mousse de légumes avec une pointe de fromage de chèvre frais....)



Vous pouvez ajouter une note sophistiquée, tout en restant dans un apport calorique correct, comme proposez des minis toasts ou cracker de tarama, œufs de lump, fromage frais aux herbes ou agrémentés de crevettes, lame de saumon fumé, cerneaux de noix....


Vos garnitures peuvent être déposées sur des navettes d'endives, ce qui évite l'emploi du pain toasté ou pâte feuilletée...



Pour l'entrée :


Optez pour des fruits de mer tels que les huîtres, du crabe, ou langoustine ou saumon ou truite fumée etc... ( Pourvu que vous ne les plongiez pas dans un océan de mayonnaise...)


Préparez une sauce à base de yaourt, citron et ciboulette ou de l'aneth pour remplacer la mayonnaise.


Le foie gras, le boudin blanc, le ris de veau, les escargots, sont également présents sur les tables de fêtes ( selon les goûts de chacun... ).Plus riches et moins digestes que les produits de mer, il suffit d 'en modérer la quantité et d'éviter les présentations sous forme de feuilletés ou vol au vent, commercialisés en période de fêtes.


Pour le plat :


La viande blanche sera un élément phare de votre repas ( Dinde, chapon ou pintade...à vous de voir !) ou le poisson ....


Le recours aux légumes en accompagnement va modérer l'apport énergétique, tout en ajoutant une note affinée, sous forme de ballotin ou de purée de légumes...



Rajoutez une portion de féculent ou de céréale (comme le riz ou pomme de terre....) ou encore de légumineuses souvent oubliées...


Attention tout de même, à la sauce des mets, il conviendra de les alléger lors de leur préparation ou de ne pas exagérer les rations.


Pour la Boisson :


L'eau reste fondamentale pour faciliter la digestion.

Les vins sont classiquement appréciés pour accompagner les plats. ( Modérément)

Privilégiez la qualité !


Pour la touche finale : Le DESSERT!!!!


Offrez une tasse de thé avant ou même pendant le dessert. Riche en antioxydants, elle permet d'éviter les envies gourmandes.



Plutôt qu'une bûche pâtissière, pourquoi ne pas choisir une bûche glacée tout aussi bonne et gourmande mais sans doute moins calorique....


Si vous n’êtes pas adeptes des bûches, réalisez vous-même votre café gourmand ( 2 boules de glaces, un café, 1 carré de gâteau au chocolat et le tour est joué !)


Je conseille plutôt un déca pour passer une nuit plus sereine ....



Joyeuse fête et bon appétit !


Votre diététicienne Donatienne Detry

07 70 52 64 96

04 97 44 43 97

donatienne.detry@outlook.fr





25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout